[C.7.] Unitélédis [1973 - 1979]

Public

Unitélédis est fondée par le Parti socialiste à l'automne 1973. L'entreprise publie au moins une trentaine de disque et de cassettes audio pendant les années 1970. Comme Uni/Ci/Té, Unitélédis produit aussi des contenus audiovisuels. L'article qui la présente dans "L'Unité", l'hebdomadaire du PS, précise qu'elle est l'"instrument moderne audiovisuel" du Parti voulant "développer une réflexion sur le sens de l'information audiovisuelle dans une perspective socialiste". Ses disques sont commercialisés à bas prix.

Le catalogue d'Unitélédis sert à la propagande électorale pour les campagnes législatives de 1973 et 1978, cette dernière reposant sur la figure charismatique du chef François Mitterrand. Il propose également de nombreux disques de musique ouvrant le champ couvert par Unitélédis à des esthétiques et des thématiques internationales. Ainsi, Los Quilapayun chante pour l'Afrique frappée par la sécheresse, des poèmes de Pablo Neruda sont mis en musique pour soutenir les "hommes et peuples bâillonnés", Archie Shepp et Max Roach protestent en duo contre l'apartheid en Afrique du Sud.

Unitélédis publie également un disque de Guy Conquette marquant l'histoire discographique du gwo ka, et enregistre des musiciens de jazz marquant la scène française des années 1980 et 1990 (Didier Lockwood, Didier Levallet, Christian Escoudé, Mino Cinelu, Michel Grailler,…)

Les disques d'Unitélédis étaient distribués par Le Chant du Monde.

Collections parentes (1)

Sous-collections (29)